DIF ou Droit Individuel à la Formation

DIF Formation

Le DIF est un droit des salariés bénéficient d’une formation qui leur permet d’accroître leurs compétences. Le droit à la formation en tant que droit public instauré par l’État est un atout pour les chômeurs. Le DIF est prise en charge par des employeurs constitue un engagement à temps complet.

Le droit des salariés

Les salariés ont droit à une vigntaine d’heures de formation selon la loi. Selon leurs statuts au travail qu’ils soient en CDI ou en CDD, les employeurs ont l’obligation de les former. Les compteurs DIF sont des compteurs auxquels figurent les heures de formation qui plafonneront à 120 heures pour une personne en CDI par exemple. Cependant pour bénéficier d’un compte formation, une demande au préalable est dans l’obligation du bénéficiaire. D’une part les employeurs sont dans l’obligation d’informer les salariés de leur compte formation. D’autre part, les délais d’attente de réponse des employés ne devaient excéder les 30 jours sous peine d’être sanctionnés par la loi.

Les particularités

Les salariés en connaissance de cause ou pas, doivent être informés de leur droit au DIF. Dans le cadre d’un travail, il fait mentionner les heures dont dispose le salarié. De ce fait lors d’une rupture de contrat de travail ou un licenciement de la personne, le nombre d’heures de formation conventionnel doit être reconverti en montant. Le droit pourra faire office de mention du compte formation auprès du prochain employeur de la personne ou auprès de pôle emploi. Les formations mises à la disposition du demandeur sont définies selon les accords de l’entreprise. Ceci est effectué afin de faciliter les choix par les employés. Les demandes de formation sont effectuées par les intéressés. Les limites de la DIF sont les accords à passer au selon d l’entreprise concernant les formations.

L’utilisation

Les formations ne sont pas obligatoires, un employé ne pourra exiger les compensations financières correspondant aux heures de DIF. Les heures inscrits dans les comptes formation personnels sont cumulables et constituent des crédits. Les crédits sont valorisables auprès de pôle emploi ou des futurs employeurs en cas de licenciement. Le comptes personnel suit l’employé tout au long de sa carrière et constitue un atout d’avoir été employé dans une boîte. De ce fait la formation pourrait avoir lieu sur le temps de travail ou en dehors. Le seul souci est que les employeurs pourraient révoquer la demande de formation du bénéficiaire sous plusieurs autres conditions.