Comment ça fonctionne le CPF (Compte Personnel de Formation) ?

CPF

Il arrive souvent que des gens arrêtent les études pour aller travailler. À un tel stade, il devient difficile de reprendre les études afin de compléter des compétences, voire se spécialiser dans un domaine. C’est pour cette raison que les dispositifs tels que le CPF ou Compte Personnel de Formation ont été conçus. Un grand nombre d’individus en ont déjà profité, si pour d’autres il s’agit d’un système encore nouvel et méconnu.

Quid du Compte Personnel de Formation ?

Le CPF est défini comme le droit des salariés à bénéficier des formations mobilisables durant leur carrière professionnelle. Il s’agit d’un dispositif permettant à un salarié de décider lui-même de suivre des formations éligibles selon son choix. Trois objectifs principaux sont associés avec le CPF : la contribution au développement de l’employé, le maintien de l’employabilité et la sécurisation du parcours métier.

Le 1er janvier 2015, le droit individuel à la formation ou DIF a laissé place au CPF. Si le DIF a été crédité en heures, avec le CPF l’on parle maintenant de crédit en euros depuis le 1er janvier 2019. Les salariés détenant encore des heures non utilisées peuvent en transférer sur leur CPF jusqu’au 30 juin 2021. Si les crédits n’arrivent pas à financer les formations, le titulaire pourra compléter les manques.

Le titulaire, ou le représentant pour le cas des mineurs, est libre de son droit pour s’initier, suivre ou compléter une formation. Selon les crédits à sa disposition, le propriétaire du compte peut même opter pour diverses formations éligibles. Dans le cas où la formation est suivie en dehors des heures de travail, l’accord de l’employeur n’est pas impératif. Par contre, une autorisation d’absence est obligatoire lorsque des modules se déroulent pendant le temps de travail.

Les concernés par le CPF

Le CPF a un caractère universel et s’adresse directement à tout citoyen de 16 ans et plus. Les jeunes de 15 ans pourront s’y inscrire par dérogation s’ils disposent de contrat d’apprentissage et sont sous tutelle. Quand un salarié part à la retraite, son CPF est désactivé automatiquement. En revanche, s’il fait du bénévolat ou du volontariat, il reste encore éligible après déclaration de l’activité.

Chaque citoyen possède un espace personnel sur la plateforme officielle de CPF moncompteformation.gouv.fr. Il suffit de s’identifier pour accéder à son Compte Personnel de Formation et vérifier les informations telles que le crédit en euros à disposition, les services d’orientations professionnelles, etc. De ce fait, vous ne devez pas en aucun cas partager vos codes de connexion CPF, qui sont à titre personnel.

Le fonctionnement du CPF

Il existe une durée de travail conventionnelle par an pour un salarié à temps plein. Depuis 2020, si un employé a travaillé avec une durée égale ou supérieure à la convention, il encaisse 500 € de crédit avec le CPF qui lui est destiné ou qui est dédié à des formations. Cette somme est plafonnée à 5000 €. Dans le cas où le salarié a un diplôme de classe niveau 3, le crédit en cas de durée de travail supérieure à la convention vaut 800 €, plafonné à 8000 €.  

Concernant le cas des salariés à temps partiel, si ses heures de travail varient entre 50 et 100 % de la convention, ils privilégient des mêmes avantages que les employés à temps plein. Si la durée de travail est inférieure à 50 %, les droits CPF sont calculés en fonction du temps d’activité. Il en est de même pour les travailleurs indépendants dont les crédits sont aussi plafonnés à 5000 €. Pour les emplois saisonniers, les crédits CPF dépendent des décisions de l’employeur. Si une personne active passe au statut de chercheur d’emploi, elle continue à profiter des crédits avec le CPF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *